×

Que recherchez-vous ?

Le droit du travail dans le secteur du négoce de l’ameublement

Le secteur englobe l’ensemble des distributeurs de meubles, de tapis-moquettes et de luminaires. Hormis certains commerces spécialisés, les acteurs du secteur ont connu une période difficile sur le plan économique qui a impacté leur organisation sociale.

Le secteur du point de vue social

Décryptage

Le secteur du négoce de l’ameublement a été confronté à un certain nombre de difficultés qui se sont traduites par des suppressions d’emplois au sein de grandes enseignes (recul du CA en 2018). Comme pour d’autres secteurs de la distribution, l’évolution constatée est due, pour partie, à la forte progression du e-commerce, que la crise du Covid-19 a accentuée.
Face à la baisse de la fréquentation des points de vente observée ces dernières années, les grandes enseignes de distribution ont tenté de se réinventer pour attirer les consommateurs. Elargir et diversifier les offres n’a pas été sans répercussions sur l’organisation des entreprises, l’évolution des emplois, notamment de ceux des vendeurs (56,5 % des salariés de la branche – Source Xerfi/I+C), et la structure des rémunérations.
Pour cette raison, des rapprochements sont en cours avec des secteurs ayant des activités et des emplois similaires en vue de construire une convention collective commune, ce qui constitue un enjeu fort pour le secteur de l’ameublement.

Les enjeux stratégiques du secteur

La fédération patronale (FNAEM) est particulièrement active au plan de la négociation collective. Son objectif est de conclure des dispositions au profit des adhérents, qui permette une évolution de la convention collective tenant compte à la fois de la taille des structures et de leur organisation.

Le grand chantier commencé par la fédération concerne la création et la négociation d’une convention collective unique avec le rapprochement d’un autre secteur d’activité aux emplois et activités similaires. L’aboutissement de ce dossier aux forts enjeux sociaux, impactera nécessairement l’organisation sociale des emplois des secteurs concernés.

Les chiffres du secteur du négoce de l’ameublement

En France, la branche du négoce de l’ameublement comptabilise :

  • 5720 entreprises détenant 8205 établissements
  • 58 090 salariés dont 92,5% dans le commerce de meubles
  • 54% d’hommes et 46% de femmes salariés en CDI.

(Source INSEE, Acoss, Xerfi/I+C – 2018)

« Près de 60 000 salariés en France en 2018. »

INSEE, Acoss, Xerfi/I+C – 2018

L’expertise HDV

  • L’accompagnement quotidien et de proximité, depuis de nombreuses années, de la fédération patronale de l’ameublement dans toutes les négociations de la convention collective.
  • L’innovation et le sur-mesure : une connaissance et une maîtrise parfaite de la convention collective, de ses avenants et des principaux enjeux sociaux du secteur, nous permettent de proposer aux entreprises un service proactif incluant des solutions innovantes et personnalisées.

Le cabinet participe au projet de « fusion » avec une autre branche professionnelle voisine. A ce titre, l’équipe HDV contribue à la construction de la convention collective unique issue du regroupement de ces deux branches professionnelles.

En savoir plus