×

Que recherchez-vous ?

Le droit du travail dans le secteur de l’électroménager et du multimédia

Globalement stable, le marché du commerce de l’électroménager-multimédia doit néanmoins faire face à de nouveaux comportements d’achat des français et à une concurrence accrue, ce qui n’est pas sans conséquences sur les emplois et la gestion sociale.

Le secteur du point de vue social

Décryptage

Depuis quelques années, le secteur du commerce de l’équipement électroménager et multimédia fait face à trois évolutions majeures contraignant les entreprises à adapter leur organisation et leur offre :

1- D’une part, l’évolution des exigences de consommateurs de plus en plus soucieux du respect de l’environnement. La tendance est à l’achat de produits de meilleure qualité, plus durables, réparables, voire même fabriqués localement ;

2- D’autre part, l’émergence d’une concurrence provenant d’autres secteurs d’activité, qui diversifie son offre et s’approprie des parts de marché ;

3- Enfin, la percée du e-commerce ces dix dernières années, qui a contraint les grandes enseignes à développer leurs propres sites marchands pour faire face à cette forte concurrence en ligne accentuée par la crise sanitaire du Covid-19.

Ces évolutions ont engendré, de façon évidente, des répercussions sur la gestion sociale des entreprises du secteur du commerce de l’équipement électroménager-multimédia. Elles impactent surtout les emplois pour lesquels des tâches nouvelles doivent être intégrées, notamment s’agissant des emplois de vendeurs qui représentent 54 % des effectifs du secteur (Source : Xerfi/I+C – 2017).

Les enjeux stratégiques du secteur
  • L’attractivité sociale : Elle nécessite d’être développée pour attirer les jeunes en intégrant une réflexion sur le niveau des rémunérations, l’évolution des carrières et les conditions de travail.
  • Limiter les conséquences des évolutions du marché sur l’emploi : De ce point de vue, la branche par l’intermédiaire des fédérations patronales (FENACEREM et FEDELEC) et des organisations syndicales de salariés, a conclu des accords permettant l’obtention de diplômes professionnels (CQP) destinés à valoriser le changement de compétences par la formation professionnelle, et la reconnaissance par la branche de l’acquisition de ces compétences certifiées.
Les chiffres du secteur électroménager – multimédia

En France, la branche du commerce des services audiovisuels, électronique et équipement ménager compte :

  • 6269 entreprises détenant 9251 établissements
  • 66 143 salariés dont 76% dans la vente de l’électroménager, télécommunication et informatique
  • 64,5 % d’hommes et 35,5 % de femmes salariés en CDI.

(Source INSEE, Acoss, Xerfi/I+C – 2017/2018)

« Les emplois de vendeurs représentent 54 % des effectifs du secteur. »

Xerfi/I+C – 2017

L’expertise HDV

  • L’accompagnement quotidien et de proximité, depuis de nombreuses années, des fédérations patronales dans la mise en place de la politique sociale de la branche, tenant compte de la diversité des entreprises concernées.
  • L’innovation et le sur-mesure : une connaissance et une maîtrise parfaite de la convention collective et des règles spécifiques au secteur de l’électroménager-multimédia, nous permettent de proposer aux entreprises un service proactif incluant des solutions innovantes et personnalisées.

Le cabinet participe au projet de « fusion » avec une autre branche professionnelle voisine. A ce titre, l’équipe HDV contribue à la construction d’une convention collective unique issue du regroupement des deux branches professionnelles.

En savoir plus